Dominicaines de Prouilhe
la communauté histoire St Dominique la basilique accès_ hôtellerie magasin album photos archives
page d'accueil plan du site
 

Méditations

 


 

  méditations pour Noël:     
 

   Les Mains vides….

Sermon de Saint Ephrem pour la nuit de Noël



   Les Mains vides….

 
 

 « Au temps du Roi Hérode, la nuit où  naquit  Jésus , les anges portèrent la bonne nouvelle aux bergers.  Il y avait un berger très pauvre , si pauvre qu’il n’avait rien. Quand ses amis décidèrent d’aller à la grotte en emportant quelques dons , ils l’invitèrent également , mais il leur dit : « Je ne peux pas venir , j’ai les mains vides , que puis-je donner ? » Mais les autres insistèrent tellement qu’ils réussirent à le convaincre.

            Ainsi donc , ils arrivèrent au lieu où était l’enfant , avec sa Mère et Joseph.

            Marie tenait l’enfant dans ses bras et sourit en voyant leur générosité : qui offrait du fromage, qui de la laine ou un fruit. Elle aperçut le berger qui n’avait rien et lui fit signe de venir ; embarrassé , celui-ci s’avança…...... Marie , pour avoir les mains libres pour recevoir les dons , déposa l’enfant doucement dans les bras du berger qui avait les mains vides. »
 

            Comme c’est difficile aujourd’hui d’avoir les mains vides…Des mains ouvertes pour recevoir , des mains qui ne se ferment sur rien , même pas sur le don que Dieu désire nous donner…Notre monde en ce temps de fête brille de mille feux, c’est à qui en aura plus que les autres et voilà que la société de consommation une fois de plus réussit son tour de magie : elle envoûte les hommes et leur fait perdre l’essentiel au profit du toujours plus , toujours mieux. Le prince de ce monde gagne !

            Les lumières dont se parent nos cités sont belles et tentent de faire oublier les détresses les souffrances , les guerres , les misères cachées…Il y a quelque chose de féerique dans ce spectacle…Les marchés de Noël , leurs sapins enneigés et leurs chemins balisés qui conduisent à ces superbes chalets où tout est organisé pour vous faire acheter…

            Et derrière les guirlandes, dans les ruelles mal éclairées, dans des appartements si vieux qu’on les a oubliés , combien de personnes âgées, de gens seuls qui n’attendent plus rien et essaient de survivre avec si peu…

            Noël en Irak, à Bethléem , au Darfour…Mes frères chrétiens qui risquent leur vie chaque jour, mes frères dont la tête est mise à prix, mes frères qui attendent la liberté pour vivre sur leur terre, celle de leurs ancêtres …

            Comment célébrer Noël en vérité sinon en revenant dans cette grotte pour trouver ce petit enfant qui nous révèle à nous-même en éveillant au plus profond cet enfant qui sommeille en nous ?…Comment célébrer Noël sans se laisser éclairer par cette douce lumière qui émane de cette pauvreté ?

            Les mains vides pour recevoir ce petit enfant qui donne tout son sens à notre vie en la conduisant vers le Père de tout amour . Les mains vides pour accueillir ce que le monde ne peut nous dérober : une joie et une paix qui n’ont pas de mots pour se dire mais qui émanent du visage de cet Enfant , de sa Mère , de Joseph.

            Noël, Emmanuel : Dieu avec nous, Dieu parmi nous, Dieu l’un de nous.

            Si nos mains sont vides, bienheureux sommes-nous, elles peuvent recevoir le Roi des Rois, Jésus , et le donner à notre tour à ceux qui plus que nous ont les mains ouvertes…


format pdf

 

 
 

         

Sermon de Saint Ephrem pour la nuit de Noël

Comment compter les Justes qui ont attendu le Fils ? Ils sont innombrables. Qui peut glorifier comme il le faut le Fils véritable qui s'est fait nôtre, lui que les anciens Justes en leurs jours ont si ardemment désiré voir ?
 ADAM était dans l'attente du maître des Chérubins pour qu'il vienne le revêtir des feuilles de l'arbre de Vie.
ABEL a désiré qu'il vînt en son siècle pour contempler l'Agneau de Dieu plutôt que les victimes qu'il offrait en sacrifice.
NOE l'a attendu pour qu'il le délivre de l'Arche, lui qui donne la vie à toute chair.
ABRAHAM l'a attendu et il s'est réjoui en esprit car la naissance de son fils lui a fait désirer de contempler le Jour du Fils Unique.
ISAAC l'a attendu et il a désiré connaître le goût de son Salut.
Et MOISE l'a attendu, qui l'a contemplé dans le feu du buisson.
Et DAVID l'a attendu qui voulait lui bâtir une maison.
Et l'EGLISE l'attend aujourd'hui, en veillant dans la même espérance que tous ceux-là.
En l'attendant veillons ! Dans la nuit de grâce, qu'il n'y ait ni colère, ni tristesse ! Qu'il n'y ait ni trouble, ni effroi dans la nuit de calme ! Dans la nuit de l'humilité, qu'il n'y ait ni orgueil, ni jactance ! Dans la nuit du pardon, que personne ne dresse ses comptes !
Aujourd'hui où Dieu est venu trouver les pécheurs, que les justes ne se prévalent pas de leurs œuvres. Au jour où Dieu s'est fait pauvre, que le riche partage son pain avec celui qui n'en a pas. Au jour où les portes se sont ouvertes à notre prière, ouvrons nous-mêmes nos portes à ceux qui nous ont offensés.
Que le ciel et la terre se tiennent en silence voici que Dieu se lève et vient nous sauver !

format pdf